Ricaric - Canyoning et tunnel de lave à la Réunion
Ricaric- Canyoning et tunnel de lave à la Réunion
Accueil - Conseils d’amis

Conseils d’amis

PETIT EXPLICATIF ENTRE AMIS !

Le port du casque : Ile basaltique aux roches la plupart du temps déchiquetées, les canyons Réunionnais se caractérisent par un fort risque de chutes de pierre. Ce risque, présent à l’année, est d’autant plus élevé dans certains parcours que vous êtes proches ou au cœur de la saison des pluies. Les parois encaissantes sont rendues instables par les fortes précipitations quotidiennes. On stationne donc un minimum en pied de paroi et à l’aplomb des lignes de rappels et le leader, comme ses équipiers, doivent en permanence surveiller la « propreté » de la ligne qu’ils descendent. C’est pour résoudre en partie ce problème que vous trouverez sur l’île un nombre important de possibilité d’équipement en rappel guidé. Quoiqu’il en soit, la purge est l’affaire de tous et doit être régulière et permanente. En bref, une vigilance constante est ici de mise car le casque ne fait pas tout…

Frottements : En règle générale, les canyons rééquipés récemment ne vous imposent pas de gérer des frottements proches de l’intolérable. Les lignes misent en avant dans ce topo sont en général acceptables. Si vous sortez en repassant sur de vieilles lignes ou si vous vous engagez dans des canyons équipés à l’ancienne, attendez-vous au pire au niveau des frottements et des chutes de pierres. En effet, les vieilles lignes privilégient rarement le vide et sont souvent éloignées de l’actif. Les arêtes de rocher y sont donc particulièrement vives et il n’est pas rare d’y ‘toncher’ une corde à chaque rappel ! Dans tous les cas, équipements anciens ou récents, vous devez surveiller en permanence votre équipement et vous adapter.

C’est par où la sortie ? : Les sentiers d’accès et de sorties sont souvent à l’origine des traces de passage de « braconniers ». Ce n’est donc pas toujours évident de les voir, surtout après la saison des pluies car certains sentiers se referment très vite. Si vous êtes dans les premiers à repasser au Trou d’Enfer, le départ du sentier sera probablement bouché par la vigne marronne (peste végétale griffante) et si personne avant vous n’a jouer du coupe-coupe dedans, vous risquez fort de ne pas trouver (cela arrive souvent…). Il est donc important de bien s’informer auprès des pratiquants locaux afin d’avoir des infos précises sur les accès et éviter ainsi nombre de déclenchements de secours pour des canyoneurs perdus.

Sentiers – Accès aux canyons : compte tenu de nos aléas climatiques importants et malgré un travail formidable réalisé par l’ONF pour entretenir nos sentiers de randonnée permettant l’accès à la plupart des canyons, renseignez-vous au préalable sur l’état des sentiers.
Infos disponibles et mises à jour sur : www.reunion-nature.com ‘rubrique Infos Montagne/Etat des Sentiers’

La trousse à spit : Avoir de quoi planter est d’autant plus vital que l’on s’engage dans un canyon peu fréquenté et au sortir de la saison des pluies. Il faut dont s’attendre à tout, notamment dans des parcours connus pour leur instabilité, où des cascades apparaissent et disparaissent en fonction de l’année (Bras Rouge par ex.). On prendra également en complément du matériel de plantage, le nécessaire pour changer plusieurs doublages de points périmés (ou une ligne de vie fixe) et des maillons rapides déjà fortement altérés par l’humidité ambiante (Bras Piton par ex.). Une petite clef à molette sera parfois un outil précieux…

La frontale et les couvertures de survie : À la Réunion, l’expression « quand la nuit tombe » prend tout son sens. En effet, cela va très vite et se produit très tôt en début d’hiver. La frontale est donc ici incontournable et ne peut se dissocier des survies car il n’est pas rare de ne pas trouver la trace de sortie en pleine nuit et d’être obligé d’attendre que le jour se lève…

Le téléphone portable : Le réseau sur l’île étant relativement bien développé, on arrive à communiquer dans de nombreux canyons ou au niveau des sentiers de sortie (c’est toujours cela de gagner en temps de déclenchement d’alerte…). Nous vous conseillons toutefois de débrancher votre portable pendant la course car sinon, celui-ci passe son temps à vouloir se connecter le temps de votre descente et vous n’avez plus de batterie quand vous en avez vraiment besoin…

Les secours (02 62 930 930) : En canyon, ceux-ci sont principalement assurés par le P.G.H.M. (Peloton de Gendarmerie Haute Montagne). On joint l’officier de permanence en composant le 02 62 930 930.
Les secours sur l’île sont gratuits et l’on aimerait bien qu’ils le restent. On est donc prié de ne pas abuser… Sachez toutefois qu’en cas de besoin, il vous faut mieux anticiper et prévenir le P.G.H.M. suffisamment tôt afin que celui-ci puisse composer avec les conditions météo parfois délicates et intervenir avant la tombée de la nuit.
Si vous pratiquez des parcours noyés dans la forêt primaire, vu du ciel vous êtes invisibles. Des petites fusées éclairantes seront alors bienvenues pour que l’hélico vous localise (on est prié de ne pas viser l’hélico avec la fusée éclairante !).

La météo : prévisions météorologiques locales au 08 92 68 08 08
La Réunion est une mine de micro climats. Arriver à les maîtriser partiellement est pour le canyoneur local l’affaire de plusieurs années. Il est donc impossible à Météo France Réunion de vous garantir à 100 % le temps sur une zone aussi précise qu’un canyon (à moins d’un temps généralisé sur l’ensemble de l’île, type dépression ou cyclone !).
Le bulletin météo du jour ne sera donc souvent qu’une information parmi d’autres qu’il faudra entrecroiser afin de se faire son propre bulletin sur place. La « météo de la veille » et « le temps en direct » sont des services d’appoint intéressants pour affiner sa prise de décision. Il existe également accessibles sur le Net des sites météo de parapentistes Réunionnais assez pointus (www.meteo-reunion.com). En règle générale, le temps que l’on a dans le canyon est celui que l’on a au-dessus de la tête. Attention toutefois, car des changements de météo peuvent être brusques et rapides et être très « problématiques » en fonction de la saison. On tiendra donc fortement compte du fait que l’on est d’un côté ou de l’autre de l’île, dans un collecteur ou un affluent, proche du niveau de la mer ou en altitude, que le bassin versant est connu pour sa rapidité de réaction et bien sûr de la période dans la saison (début ou fin d’hiver austral par ex.).

Attention Leptospirose : La descente de canyon est identifiée à La Réunion parmi les activités qui présentent un risque de contraction de la Leptospirose, maladie grave parfois mortelle. Elle est provoquée par une bactérie présente dans l’urine des animaux, notamment les rats. Evitez de boire l’eau des rivières.
Les symptômes apparaissent 1 à 2 semaines après la contamination et ressemblent fortement à ceux de la grippe. Donc si vos avez fait du canyon pensez à consulter et surtout à faire une prise de sang !

LOCATION DE VOITURE

SUN AUTO à la Saline les bains : 0262 33 98 01 location.sunauto@orange.fr

LOISIRS

Pour que vous profitiez plus amplement de votre passage sur l’île à découvrir la Réunion autrement que dans ses canyons….Vue du ciel, dans ses profondeurs, du haut des montagnes jusqu’au battant des lames…. voici une liste de prestataires qui vous fera le meilleur accueil possible.

PARAPENTE :
Parapente Réunion : 0692 82 92 92 info@parapente-réunion.fr
ADDICT Parapente : www.addict-parapente.com - info@addict-parapente.fr - y.recking@flyingplanet.fr

ULM
Félix ULM : 0692 87 32 32 felixulm@wanadoo.fr

PLONGÉE
O Sea bleu St Gilles 0262 33 16 15 oseableu@wanadoo.fr

VTT
A st Gilles, Rando Réunion Passion 0262 24 26 19 randoreunion@wanadoo.fr

PÊCHE AU GROS
Sur le Port de St Gilles : Maévasion 0262 33 38 04 maevasion@wanadoo.fr

SURF
Dans l’Ouest Cyril Thevenau école de surf IPOMOEA : 0692 04 40 40

RAFT
A St Benoît OASIS EAUX VIVES : 0692 00 16 23 rvpiaut@wanadoo.fr

DESCENTE DE CANYON A MADAGASCAR
Le canyoning à Madagascar est totalement lié à la découverte de ce pays incroyable, indéfinissable et surprenant. Pour cela, Madabrousse Tour Opérateur malgache et Ricaric structure professionnelle canyon à la Réunion proposent des séjours Découverte de Madagascar & Canyoning d’une durée de 6-7 j. 9-10 j. 13-14 j. Sensations & plaisirs d’un parcours original. Info sur www.madabrousse.com

KITE SURF à l’île Maurice : L’école de kitesurf Nomad est basée dans le sud de l’île Maurice sur la péninsule du Morne Brabant. Richard et Chloé, tous 2 moniteurs diplômés ,vous accueillent dans une ambiance conviviale d’avril à décembre pendant la saison des alizés . Sécurité et plaisir garantis ! Contact : nomadkite@hotmail.com / Tel :00230 757 98 54

Infos règlementaires

Télécharger la liste des canyons interdits par arrêté préfectoral

Contenu bas
Complement haut
Bons cadeaux canyons tunnel de lave - Ricaric - canyon Réunion et Madagascar

Planning des sorties

Rejoignez une sortie déjà programmée ou réservez une nouvelle date

  • La Via Corda à La Chapelle - Cilaos
  • Tunnel de lave
  • Canyon de Gobert à Cilaos
  • Canyon Grande Ravine dans l’ouest
  • Canyon Fleurs Jaunes Classique à Cilaos
  • Canyon Ferrière à Cilaos
  • Canyon Grain Galet à Langevin
  • Canyon Ti Grain Galet à Langevin
  • Combinés Canyon demi-journée / Tunnel de lave

Topos canyons de Ricaric - canyon Réunion et Madagascar    lien vers le blog de Ricaric - Actualité du canyon et tunnel
Complement bas